Le massage minceur et tonifiant avec ventouses

Le massage amincissant et tonifiant permet de travailler de façon mécanique sur les amas adipeux pour les casser et les évacuer.

Le but est d'affiner les zones concernées, principalement : cuisses, ventre, bras, mollet.

En plus de l'action mécanique de la main puis de la ventouse si nécessaire, des produits à base de plantes pourront être utilisés pour leurs pouvoirs drainant, diurétique, tonifiant...

massage amincissant ventouses aurélia liu marseille .jpg

A qui s'adresse le massage minceur et tonifiant avec ventouses?

Aux femmes souhaitant affiner leur silhouette, raffermir leur peau et réduire l'effet peau d'orange, dans le cadre d'une hygiène de vie adaptée.

Aux femmes souhaitant également améliorer leur circulation sanguine et lymphatique et favoriser l'élimination des toxines.

Comment se déroule une séance de massage minceur et tonifiant avec ventouses?

La séance se déroule allongée sur une table de massage.

Après une discussion où nous échangeons sur vos attentes, des prises de mesures le cas échéant, des manoeuvres manuelles de pétrissage, palper/rouler sont effectuées sur les zones concernées.

La technique des ventouses peut être appliquée si nécessaire, afin de renforcer l’action sur les zones adipeuses, diminuer les adhérences, améliorer la circulation et l’élimination des déchets, tout en combattant le relâchement tissulaire.

Combien de séances en massage minceur et tonifiant sont nécessaires?

Les massages amincissants et tonifiants sont plus efficaces lorsqu'ils sont réalisés en cure.

En fonction du type d'amas graisseux, du stade d'évolution, des zones à traiter, etc. une cure entre 5 à 10 séances (voire + pour les amas adipeux et fibreux) peut être nécessaire.

Contre-indications : Lors de la prise de rendez-vous, il est indispensable de me signaler tout problème de santé qui pourrait représenter une contre-indication relative au massage : Inflammation, hernie discale ou cervicale, phlébite, thrombose, fièvre, cancer, diabète, varices importantes, hypertension, problèmes cardiaques, affection cutanée, grossesse.

Les techniques de massage pratiquées n’ont aucune visée thérapeutique ou médicale et ne sont assimilables ni aux actes réservés aux professions de santé réglementées par le Code de la santé publique ni à ceux des ostéopathes.